Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Les brèves de l'ISTeP

Les brèves de l'ISTeP qu'est-ce que c'est ?

Les « brèves de l'ISTeP » ce sont des résumés des articles issus des chercheurs de l'ISTeP, vulgarisés par une ancienne doctorante reconvertie dans le journalisme scientifique. Sa devise : « Faire découvrir à un très large public les différents domaines des Sciences de la Terre, malheureusement assez peu connus. Car quoi de plus important que de comprendre le monde sur lequel nous vivons ? »

Une page dans un langage accessible à un large public et une illustration...  pour donner envie d'aller ensuite voir l'article en entier.

A propos de Morgane Gillard

Retrouvez la biographie et quelques articles de l'auteur sur Futura Sciences.

21/04/22

Dernières brèves

    • Brève n°31 - Potentiel pétrolier dans les bassins onshore du Cameroun

      Une étude portant sur les bassins onshore du nord du Cameroun montre que la région possède un potentiel intéressant pour l’exploration pétrolière.
      Des bassins onshore encore trop peu étudiés
      L’exploitation des ressources hydrocarbures et notamment la production de pétrole nécessitent d’avoir, en amont, une connaissance approfondie des bassins sédimentaires.
      Si l’on entend fréquemment parler des réservoirs...

    • Brève n°29 - Nouvelle cartographie du Rift Est-Africain

      Pour mieux comprendre l’architecture du Rift Est-Africain, qui symbolise la séparation de la Corne de l’Afrique du reste du continent, des chercheurs ont construit une nouvelle carte de vitesses sismiques de l’ensemble de la région. Cette carte met notamment en lumière les grandes anomalies thermiques présentes dans le manteau, à l’origine du volcanisme très actif du rift.
      La fragmentation d’un continent...

    • Brève n°21 - Comprendre la fragmentation des continents : nouveau scénario pour la formation de la marge du Mozambique

      La fragmentation des supercontinents et plus généralement la rupture de la croûte continentale est un processus essentiel de la tectonique des plaques. Des chercheurs font le point sur le scénario de l’ouverture entre l’Afrique, l’Antarctique et Madagascar, au niveau de la marge du Mozambique.
      Comprendre la fragmentation des continents
      La tectonique des plaques s’illustre principalement par la valse...

    • Brève n°18 - De nouvelles datations qui revisitent le scénario de la formation des Cordillères Bétiques en Espagne

      Grâce à de nouvelles datations réalisée sur des roches métamorphiques, des chercheurs viennent de revisiter le scénario ayant mené à la formation des Cordillères Bétiques dans le sud de l’Espagne.
      Les zones de subduction à l’origine de nombreuses chaînes de montagnes
      Le processus de subduction est l’un des éléments essentiels de la tectonique des plaques. À l’image d’un gigantesque tapis roulant, les...

    • Brève n°16 - Dater la formation du massif de Belledonne pour comprendre la formation des Alpes

      Comprendre la formation des Alpes n’est pas une mince affaire, qui nécessite d’étudier les processus de déformation à grande et à petite échelle mais également de dater les événements tectoniques.
      L’histoire des Alpes enregistrée par la déformation
      Les Alpes sont nées de la collision entre deux plaques tectoniques : la plaque eurasiatique et la plaque africaine. Cet épisode tectonique majeur a été associé...

    • Brève n°15 - La marge du Mozambique révèle l’histoire de la séparation entre l’Afrique et l’Antarctique

      Pour prédire l’initiation du mouvement des plaques, la connaissance détaillée de l’architecture des marges continentales est essentielle. Une nouvelle étude montre toute la complexité des processus qui se sont joués au moment de la séparation de l’Afrique et de l’Antarctique.
      Les marges : de la croûte continentale à la croûte océanique
      Lorsqu’un continent se fragmente sous l’effet des forces tectoniques...

    • Brève n°13 - La zone de fracture de Davie : marqueur de l’évolution tectonique d’une marge transformante

      Une nouvelle étude portant sur les marges transformantes, et plus particulièrement sur la zone de fracture de Davie, propose un scénario évolutif complet de l’ouverture des bassins de Somalie et du Mozambique.
      Une extension oblique pour un résultat complexe
      Les marges continentales représentent des zones clés à la surface du globe. Elles marquent en effet le passage entre une croûte continentale et...

    • Brève n°4 - Évolution tectonique de la limite de plaque Nord Caribéenne

      Les limites de plaques sont le lieu d’intenses mouvements tectoniques. Dans le cas des limites de plaques convergentes, le contexte tectonique est le plus souvent dominé par des mouvements relatifs obliques, généralement accommodé par des failles décrochantes. C’est notamment ce qui se passe au niveau de la limite entre les plaques Caraïbes et Amérique du Nord. Une nouvelle étude s’est intéressée...

    • Brève n°3 - Explorer la structure d’une croûte océanique peu magmatique grâce à l’interférométrie sismique

      Une étude se basant sur l’interférométrie sismique par corrélation du bruit ambiant a permis d’obtenir un nouveau modèle de vitesses pour la croûte océanique et le manteau supérieur au niveau d’un segment très peu magmatique de la dorsale Sud-Ouest Indienne.
      Comprendre l’architecture de la croûte océanique produite par les dorsales ultra-lentes
      La connaissance en profondeur de l’architecture de la croûte...

    • Brève n°1 - 16 Ma d’accrétion océanique dans le Golfe d’Aden imagés par la sismique

      Les processus menant à la création de la nouvelle croûte océanique, au niveau des dorsales, ne sont pas nécessairement les mêmes en fonction des segments. Cette variabilité spatiale est désormais bien documentée. Mais qu’en est-il des variations temporelles ? L’accrétion océanique est-elle un processus stable dans le temps, et notamment lorsqu’on considère toute l’histoire d’un bassin océanique ?...

Traductions :

    Appartenant à

    20/09/18

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 111 membres dont :

    • 12 professeurs
    • 21 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche CNRS
    • 2 chargés de recherche CNRS
    • 9 ATER et post-docs
    • 26 doctorants
    • 20 ITA-IATSS
    • 19 collaborateurs bénévoles / émérites